09/08/2008

Comme ça...

Du haut de mon fauteuil je me dis que certaines femmes attendent le prince charmant, d'autres le prince d'argent, d'autres le prince marrant, d'autres encore le prince galant mais que rarement elles attendent le prince roulant !

Le Webmaster en mode pensif

00:11 Publié dans Pensées... | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

bien vu j'adore!!!!!

Écrit par : odile | 05/08/2008

Coucou.. il ne fallait pas me dire que tu t'occupais du blog de l'AFP du Gard.

Il ne fallait pas me le dire. :-))

Je t'ai re-trouvé Voyageur... Prince Roulant !

Si tu me donnes la permission, moi la femme debout, je reviendrais ici lire tes mots et les autres superbes mots qui ne sont pas de toi et que j'ai commencé à lire.

Dis moi oui !
_____

Du haut de mes deux jambes
Je regarde les Princes Roulants
Je les regarde et je me dis
Que derrière leurs regards fiers
Leurs regards qui refusent l'aide
Il y a des hommes vrais
Des âmes superbes
______

Je ne te l'ai jamais dit, mais au marché des Lices, il n'y a pas que Chavrou que j'ai plaisir à voir.
Il y a un homme (que je vois depuis longtemps... avant même que je ne te connaisse toi) un bel homme, grand, mince, brun, regard noir.. un homme que l'on ne peut ne pas remarquer (en tout cas de mon point de vue). Et il a une belle voix grave ;-))
Cet homme solitaire, aucune femme à ses côtés pour l'accompagner, au début s'appuyait sur une canne.
Depuis environ un an il a un fauteuil roulant manuel.
Au début il alternait entre le fauteuil et la canne.
Mais celà fait longtemps que je ne vois plus la canne.

Ce Prince Roulant m'intimide énormément. J'aimerais aller lui parler. Mais tu vois moi la femme debout j'ai peur d'être mal comprise et rejetée. Il a l'air si fier. Et comment pourrais-je l'aborder ? Hein comment ?

Quand tu viendras me voir, nous irons au marché des Lices et peut être que nous le verrons, et peut être que nous lui parlerons.

Écrit par : Annick | 04/09/2008

Les commentaires sont fermés.