09/08/2008

A la tombée de la nuit...

A la tombée de la nuit
une frêle silhouette
au corps élancé
cheveux tombant sur son dos
passant à travers la forêt
son ombre se reflétant
dans la nuit obscure
pas un clair de lune
n'entendant que ses pas feutrés
cherchant sa route
n'entendant
que le gazouillis des oiseaux
arrivant dans une clairière
où las et fatigué
de cette course insensée
il aperçoit une rivière
ou l'eau claire
l'attire et l'accueille
là il peut se désaltérer
et se reposer


Jacqueline Laurent

00:19 Publié dans Poèmes | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.