06/09/2008

Expérience

je suis en invalidité 2ème catégorie depuis 3 ans. et bénévole active à la DD30 depuis quelques mois. Standart, correction du zoom et quelques autres petits travaux. Cela m'a sortie de l'isolement, de la déprime . j'ai trouvé un lieu où je suis bien, une équipe de salariés qui se "défonce" au quotidien pour servir la cause, des bénévoles qui s'activent pour rendre la vie des autres un peu plus agréable.

Auparavant, j'étais animatrice socio-culturelle et j'ai bossé quinze ans sur les quartiers sensibles de Nîmes. Autres formes de handicaps et discriminations maximum!!! aussi, j'ai écrit un livre qui s'intitule "journal d'une animatrice de quartier qui relate la vie des personnes dans leur quotidien, leurs multiples souffrances, la vie associative que l'état abandonne. Ce livre est paru aux éditions du RIRESC (recherches sociales). Des personnes y témoignent, il est également agrémenté de récits de vie de personnes dont j'ai accompagné le chemin pendant des mois, des années.  

Pour animer, il faut être envie et avoir envie. Ce que ma mise en invalidité m'avait fait perdre. en rencontrant l'APF, je l'ai retrouvé. Envie de vivre, de donner et de recevoir. Je revis de nouveau. Le don du don, y'a rien de tel!! bien à vous tous.

 

Sylvie Belkhirat

00:44 Publié dans Texte libre | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.