02/12/2008

Laissez le passage !

Un week-end chez un ami en fauteuil roulant.
Et au cours de nos conversations, lui, de me dire que les hommes et femmes debout qui viennent chez lui ne se rendent pas compte des difficultés. Qu'ils lui encombrent le passage, qu'ils lui déplacent ses affaires. Et lui il se cogne, il perd du temps et de l'énergie dans des gestes qu'il aurait pu éviter.
Il pense que ces hommes et femmes debout ne se rendent pas compte.
[ Il me dit aussi par gentillesse ou par vérité que "cela n'arrive pas avec moi". :-) ]

Et moi je ne comprends pas que ces hommes et femmes debout ne se rendent pas compte. C'est du bon sens !
[ C'est vrai que depuis l'enfance, j'ai dans mon entourage des personnes à mobilité réduite]. Peut être que c'est plus évident. Mais qui n'a pas eu une grand-mère, un grand-père à qui faire attention ? [C'est vrai que j'étais très proche et attentive de mes grands-parents ].

Alors pour les hommes et femmes debout qui passeraient par là, faites attention à ne pas encombrer, à ne pas surcharger.
Pour les princes et princesses roulantes, dite leurs à vos amis, dite leurs et si ils ne comprennent pas, parlez leur de leurs grands- parents. Qui sait ?
Effet non garanti !

Annick - Femme debout

Les commentaires sont fermés.