22/04/2009

Fêtes de fin d'année

Il n’est point besoin

De fermer les yeux,

Fouiller dans mes souvenirs.

Je suis chez ma sœur.

Elle est là et me materne.

 

Elle m’a ouvert sa maison,

Comme autrefois.

Je suis chez elle,

Je suis chez moi.

 

Tout le monde dort, ce matin

J’ai fait couler un café,

Pris une feuille de papier.

 

Le sommeil me fuit

Il est temps de rentrer

Mais pour ces fêtes de fin d’année

Nous étions  tous réunis

 

MAJOIA, ma nièce,

Au regard chaud

Au sourire éclatant

Généreuse de cœur.

 

Christophe et ses silences

Qui me parle pourtant

Simplement par sa présence.

 

PERINE, mon autre nièce

Vibrante de jeunesse

D’impatience

Emplie de force vive,

Et pourtant mère déjà.

 

J’ai tenu CLARA, dans mes bras

Et son sourire d’enfant

Me rappelle, combien est loin

Le temps de ma jeunesse.

 

Le facétieux MICHEL, mon petit frère,

En recherche de jupons,

 

Et PHILIPPE, le grand frère

Que j’admire et craint à la fois

Toujours en quête de son approbation.

 

JOSY, ma tante,

Ma tante, tout est dit.


Dans quelques heures, déjà,

Je vais fermer le livre des mes souvenirs

Arrêter de croire

Faire semblant

 

Au revoir, MARYSE, MARCEL, FRANCOIS, BLANCHE,

Qu’un DIEU, me donne un jour, la joie de vous revoir.

 

Lisette

20:43 Publié dans Confidences | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

Quel bonheur qu-existent les fetes, quand toute la famille peut reunir ensemble.

Écrit par : Portuguese. long distance telephone | 13/11/2009

Lisette tu devrais publier tes poèmes ils sont beaux et tu as une belle plume! il y a à nimes des maisons d'éditions consacrées à cela. si tu vas voir sur ma page face book tu les trouve. bizous et continue de nous ravir avec ton talent qui vient de ton coeur!

Écrit par : sylvie belkhirat | 27/07/2010

Les commentaires sont fermés.