26/01/2010

Poème

LogoURN-800px.pngJ'aurais aimé que ce fauteuil

se transforme en hélicoptère.

J'aurais aimé que mes bras

puissent avoir des ailes

pour pouvoir m'envoler

aussi loin que possible,

visiter des pays merveilleux

dans mon imaginaire.

 

J'aurais aimé que mes jambes

s'élèvent en apesanteur;

me sentir léger comme un oiseau,

mais je suis un petit oiseau

blessé, égaré, écorché vif.

 

Cela fait du bien de croire,

de rêver qu'un jour peut-être

qui sait, soyons fous.

 

En attendant dans la vie

faut être optimiste,

relativiser,

se dire qu'il y a toujours

plus malheureux que soi.

                                

Jacqueline Laurent   

10:42 Publié dans Poèmes | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

Jacky très beau poème, tu as raison! Mais tu as toujours été une battante et je le sais. Je suis sur facebook contacte moi. Bise Geneviève.

Écrit par : LOISELEUR GENEVIEVE | 30/03/2010

Les commentaires sont fermés.