02/03/2010

Bonjour à tous, je m'appelle Cathy et je ne suis pas très costaude, mais...

download.jpgJe me suis lancée un défi que je compte bien réussir.Une insertion dans un monde auquel je n'appartenais pas. Et oui, hier (le Lundi 1 Mars 2010), je suis partie en expédition (trouver l'APF). Je me suis perdue dans les rue de Nîmes, j'ai tourné, passé et repassé moulte fois devant l'association sans la voir.

J'ai demandé aussi à plusieurs personnes mais non, je ne voyais rien. J'étais peu être anxieuse à l'idée de rencontrer ces personnes plus forte pour oser s'investir dans ce genre de challenge.

J'ai enfin trouvé l'entrée de l'APF. Et, je suis entrée la peur au ventre de ne pas être bien accueillie étant donné mon grand retard. J'avais presque plus envie de passer cette porte mais elle s'est ouverte lorsque je me suis placée devant. Je ne pouvais plus reculer. Alors je suis entrée, et quel soulagement une fois que le pas de la porte fût franchi.
Mais, j'avais tout faux, les personnes que j'ai rencontrées mon accueillies avec un sourire et une amabilité dont je suis reconnaissante aujourd'hui (le mardi 2 mars 2010). Je les remercie.
Cette expérience tout le monde peut la vivre. Je suis revenue à la maison heureuse. Je sais maintenant que je peux être utile dans ce monde où le carriérisme est primordial et important pour la plupart. J'avoue que moi aussi je me sens pousser des ailes et j'ai envie de foncer de continuer à me battre pour les autres et pour moi même.
Osez, venez nombreux, "ensemble c'est tout" comme le titre du livre d'Anna GAVALDA.
Cet auteur a compris que seul on est beaucoup moins fort que lorsque l'on se rassemble pour un même but...
A méditer...

Je adresse à Dolorès, Lisette et Réjane de sincères remerciements pour l'aide que vous m'avez offert en un après midi.

CATHY

15:05 Publié dans Confidences | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

c'est très touchant! mais pas étonnant de l'APF. je les connais depuis 3 ans et je suis bénévole ponctuelle. Moi, à l'APF, j'ai rencontré une équipe très humaine, qui bosse dur et tente d'aider le plus grand nombre de personnes. j'ai traversé des coups durs pendant une partie de mon bénévolat. l'APF a été là, alors j'espère te rencontrer un jour, pourquoi pas lors de la prochaine assemblée départementale. j'ai une de mes filles en situation de handicap. Elle connait beaucoup de tuyaux pour t'aider. vois avec réjane selon ton projet. tu as frappé à la bonne porte. ou pourquoi pas un peu de bénévolat. tu as raison, seul, on ne peut rien, mais ensemble, nous pouvons lutter pour un monde plus respectueux de tous.

Écrit par : belkhirat | 05/03/2010

Chère Cathy, j'ai appris ton décès depuis la Martinique où je me trouve actuellement.
Face à la mer qui s'étend devant moi, j'ai revu ton beau visage et il m'a semblé briller à l'horizon.
Je n'ai pas voulu être triste, car je me suis dit " C'est fini, plus de souffrance, plus d'injustice, plus de maladie, plus de tourment, plus de démarches administraives absurdes , d'humiliation, de pourquoi moi, de à quoi je sers?
Je ne l'ai pas voulu, et pourtant...
face à la mer, j'ai revu ton beau visage, j'ai ressenti la force de ton caractère, l'admiration ressentie devant ton intelligence.
Non cathy, je ne veux pas être triste et pourtant..
Et pourtant face à la
mer, je pleure ta mémoire.

Écrit par : directrice départementale APF | 28/03/2010

Les commentaires sont fermés.