27/09/2010

Histoire vraie

Une cigale a chanté ce matin, posée sur un bouquet de thym,

Une cigale près de septembre, pleine de soleil et couleur d'ambre,cigale_web.jpg

Avait-elle oublié le temps, avait-elle perdu son amant ?

Pour une cigale chanter septembre, c'est signe qu'il faut quitter la chambre !

 

J'ai pris mon courage à deux mains, celui que j'avais ce matin,

Laissé le café dans sa tasse, même pas attaché mes godasses,

Et suis parti avec mon chat, moi dans ses bras lui dans mes bras,

Pour voir si toutes les cigales, s'étaient réunies pour faire bal.

 

Arrivés devant le bouquet, il y avait là un banquet,

Où toutes les bêtes du midi, mangeaient chantaient toutes réunies,

C'est un grillon et une limace, qui se poussèrent pour faire la place,

Et servis par une libellule, nous bûmes ce vin qui fait des bulles.

 

Quand la soirée fût arrivée, nous étions bien là des milliers,

Et au dessus des animaux, le ciel semblait encore plus beau,

C'est alors que toutes les cigales, mettant leurs ailes en éventail,

Entonnèrent le Coupo Santo, sous les étoiles et près de l'eau.

 

Je sais que vous ne croyez pas, à cette histoire pas plus qu'à moi,

Pourtant je jure c'est arrivé, la preuve j'ai gardé le bouquet,

Et si vous n'avez jamais vu, de telles choses dans votre rue,

C'est qu'il faut savoir regarder… Là où les rêves peuvent emmener...

 

10:01 Publié dans Poèmes | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

Dans mon thym nulle cigales.
Ici ce n'est pas leur pays.
Nous avons des grillons qui à l'automne rentrent chanter au chaud près des cheminées, (et autres insectes stridulents l'été pour célébrer le soleil dans nos prairies).

Dans le thym de ton pays, les cigales t'ont offert à toi et à ton chat le Coupo Santo.
Je ne connais pas le Coupo Santo. C'est que ton pays n'est pas le mien. Nos hymnes sont différents.
Tu me rends curieuse.
Je suis allée écouter. Ici : http://www.deezer.com/listen-606849

Tu as bien fait de quitter la chambre, ton chat dans tes bras, toi dans les bras de ton chat. Sinon tu n'aurais pas raconté ;-)

Merci à toi, qui que tu sois.

Écrit par : Annick | 30/09/2010

Que de poètes dans le Gard! Vous devriez vous réunir et en faire un recueil. Médiatisez tout cela et le vendre. Cela rompt l'isolement et nous ferait partager de bons moments autour d'une même passion, l'écriture. Cela sort des sentiers battus. C'est une initiative originale, qui peut être financée hors cadre du handicap ( je pense aux crédits ville et conseil général des services culture) et qui de plus n'est pas onéreuse. Tout le monde serait content! Et cela mettrait l'Apf du gard en valeur. Il y a des valides et des non-valides qui écrivent! L'animation de plus, que cela produirait, serait stimulante pour les salariés, les bénévoles, le cd.... Un autre regard sur le handicap, qui prouverait à tous qu'à l'Apf du Gard, on se bouge pour la cause. Je suis partante, j'aime aussi écrire, et je suis suffisamment structurée et expérimentée pour mener à bien ce genre d'initiative. D'autant plus si j'en suis partie prenante et intégrante. La balle est dans le camp de ceux qui liront ce commentaire. A bientôt j'espère.

Écrit par : sylvie belkhirat | 21/10/2010

Les commentaires sont fermés.